Eglise
Catholique
Groupement paroissial

Fosses, Survilliers,
Saint-Witz, Vémars

Le sacrement des malades  


On peut affirmer que le sacrement (onction) des malades est le signe de la tendresse et de la miséricorde de Dieu. Ce sacrement n’est pas le sacrement de l’ultime étape (autrefois extrême-onction) mais bien le sacrement par lequel le Christ lui-même, par l’Eglise, se fait proche de la personne qui vit un temps d’épreuve ou de maladie, et qui apporte un réconfort dans la souffrance, et un soutien dans l’épreuve.


ENVISAGER LE SACREMENT DES MALADES
J’éprouve le besoin d’un réconfort spirituel : Je suis atteint d’une maladie grave, même à évolution lente ; je vais subir une opération chirurgicale à risque ; je vis une convalescence longue, accompagnée d’un sentiment de désespérance ; je suis atteint par la dépression ; ma santé est altérée par la vieillesse ; ma vie devient fragile ; je rentre dans la grande dépendance…


PREPARER LE SACREMENT DES MALADES
Pour le préparer, il est nécessaire de parler dans la foi de son état de santé, de ses préoccupations et OSER demander le sacrement.


Un temps de préparation est donc souhaitable, et pour ne pas le retarder ou le recevoir « à la sauvette » il est utile de rencontrer le Père Bertrand. Cette rencontre, enrichie de la lecture de la parole de Dieu, de la prière pourra être l’occasion de recevoir le sacrement du pardon.


CELEBRER LE SACREMENT DES MALADES
Les gestes importants effectués par le prêtre, sont : l’imposition des mains, l’onction d’huile, signe de force, sur le front, puis sur les mains.


LE SACREMENT DES MALADES
« Par cette onction sainte que le Seigneur en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés qu’il vous sauve et qu’il vous relève. Amen ».
Le signe de l’amour de Dieu ne s’arrête pas à la célébration, mais unis aux souffrances du Christ, nous avons mission d’Eglise, de rendre grâce à Dieu, qui permet à la personne malade de se retrouver en paix avec elle-même, de partager cette joie avec la communauté, de renforcer notre courage et notre sérénité pour témoigner de la tendresse et de la miséricorde divine.


RECEVOIR LE SACREMENT DES MALADES
Le sacrement des malades peut être administré soit individuellement (entouré de ses proches…), soit lors d’une célébration communautaire en paroisse à organiser en présence des familles, et de la communauté chrétienne.
Si vous souhaitez découvrir cette richesse, n’hésitez pas à en parler… 

                                        Le SEM : une attention privilégiée auprès des personnes malades ou âgées
   
 • Dans nos paroisses, les personnes âgées, isolées ou handicapées, et tous les malades qui ont été signalés peuvent être visités, à domicile ou en maison de retraite. S’ils le souhaitent, ils peuvent vivre un temps de prière et recevoir la communion.


• Hôpitaux : Il existe une aumônerie dans chaque hôpital (visites, communion, sacrement des malades…).


Si vous connaissez des personnes qui se trouvent seules ou qui désireraient être visitées, merci de les signaler à l’église de votre commune.


Une équipe du SEM va en principe se constituer sur notre groupement paroissial dans les premiers mois de 2017. Si vous êtes intéréssé(e) pour y participer, n’hésitez pas à vous faire connaître le plus vite possible.

Contact : Accueil paroissial ou Alain Protat.